Post-doctorant à l'université de Montréal

Psychologie et Sciences de l'Activité Physique

 

3​
Posters
3
Articles publiés
28​
Présentations orales

Recherche actuelle


Recherche actuelle

A venir


 


Recherches précédentes


Epuisement du soi


Mon travail de recherche précédent portait sur les conditions nécessaires à l’observation du phénomène d’épuisement du soi (« ego-depletion »). Dans la littérature, de nombreuses études ont mis en évidence qu’à la suite d’une tâche mentale demandant de se contrôler, les participants avaient une moins bonne performance dans une tâche subséquente demandant aussi du contrôle de soi. Cependant, ce phénomène est fortement débattu, tant sur le plan du modèle explicatif que sur la réplication de l’effet. Mes précédents travaux ont pu mettre en évidence que certaines conditions, telles que la durée, la difficulté, mais aussi les caractéristiques des tâches sont nécessaires à l’observation de l’effet. Lors de ces travaux, j’ai pu mettre en évidence que l’ennui est une composante importante de la baisse de performance ainsi qu’une explication – au moins partielle – aux problèmes de réplication dans ce champ de recherche. J’ai mis en évidence qu’à la suite d’une tâche mentale demandant du contrôle, l’effort investi dans la tâche suivante était augmenté afin d’obtenir une performance égale. J’ai également pu mettre en évidence un lien entre l’effet du temps passé sur la tâche (i.e., baisse de performance avec le temps passé sur une tâche) et l’effet d’épuisement du soi (i.e., baisse de performance dans la tâche subséquente). Ce lien de faible taille d’effet indique que d’autres mécanismes sont à l’œuvre dans la réduction de performance qu’il est possible d’observer dans la littérature sur l’épuisement du soi.




Dissonance cognitive


Le sens commun suggère que la préférence est à l’origine du choix, alors que la théorie de la dissonance cognitive nous propose que le choix peut aussi créer la préférence . Le paradigme du libre choix nous indique qu’après un choix difficile entre deux objets, nous réévaluons et modifions la préférence que l’on a envers ces items. Une première partie de ce travail de recherche aura été d’appliquer des traitements statistiques adaptés à un domaine ayant des lacunes méthodologiques et statistiques. Une deuxième partie aura été de déterminer le moment où se produit le changement de préférence ainsi que l’évaluation de son maintien à long terme. Les résultats ont montré que pour les objets choisis le changement se produit au moment du choix. Les résultats indiquent aussi que le maintien du changement de la préférence n’est valable que pour les objets qui sont non-choisis.




Enseignements

Aux étudiants de psychologie

Psychologie sociale :

        • « Percevoir et expliquer les comportements » ​​(Licence 2)
        • « Influence sociale » (Licence 1)

Psychologie cognitive :       

        • « Psychologie et Jeux » (Licence 1)

Statistiques :

        • ​« Statistiques avancées appliquées à la psychologie ​» (Licence 3)

Aux étudiants de STAPS

Psychologie cognitive :

        • ​« Psychologie du stress et de la motivation » (Licence 2)
        • ​« Déterminants psychologiques du comportement » (Licence 2) 
        • « Psychopathologie : rôles des fonctions exécutives » (Licence 3)
        • ​« Vieillissement cognitif et pathologique » (Licence 3)
        • ​« Vieillissement cognitif normal et activités physiques adaptées » (Licence professionnelle)

Recherche documentaire (Licence 1)


Cours aux étudiants de Kinésiologie (Canada)

Statistiques 

        • « Méthodologie de la recherche » (Master 1)

Vieillissement

        • « Vieillissement et activité physique » (Licence 3)